Atelier d’échauffement : Chat !

Jouer une partie de jeu de rôle peut être facilité en prenant le temps d’une petite gymnastique d’échauffement avant de commencer. Pour la Vie de l’Absent, j’ai créé un petit atelier d’échauffement que j’appelle “Chat !”. Il donne l’occasion aux joueuses de prendre la parole, de s’écouter et de jouer avec un jeton, c’est-à-dire mobiliser les gestes qu’elles devront faire durant la partie. Il est conçu pour sembler simple et accessible, le contraire d’intimidant. En cela il est plus un petit atelier d’éveil qu’un entrainement exigeant. Si vous souhaitez en savoir plus sur les ateliers en jeu de rôle, je vous invite à découvrir la série d’articles qu’Eugénie consacre à ce sujet.

Chat !

Avant une partie, les joueuses peuvent entreprendre en quelques minutes un petit atelier d’échauffement. Le but de cet atelier est de se préparer à jouer une bonne partie. Durant les quelques minutes de l’atelier, la qualité de ce que propose les joueuses n’a aucune importance. C’est le bon moment pour bafouiller, faire une incohérence involontaire, raconter des choses redondantes ou peu fascinantes. C’est seulement prendre la parole et s’échauffer qui comptent.

L’atelier consiste à raconter phrase par phrase un lieu familier, pièce d’une maison ou jardin et les actions d’un chat. Une joueuse prend un jeton et le place face à elle. Les joueuses suivantes prononcent à leur tour une phrase décrivant l’environnement du chat. Lorsque le tour arrive à la joueuse qui a le jeton, celle-ci décrit en une phrase le comportement du chat en parlant à la première personne. Elle place ensuite le jeton devant la joueuse précédente. Les tours se poursuivent quelques minutes, laissant toutes les joueuses jouer le chat au moins deux fois.

Exemple d’échauffement

Un bel après-midi, Emma, Camille et Jules s’apprêtent à commencer une partie de jeu de rôle. Camille se saisit d’un jeton et lance un regard à Emma pour l’inviter à commencer.

Emma : bon, heu… le soleil éclaire le guéridon ?
Jules : le canapé est moelleux.
Camille (chat) : je lève le nez et baille.
Emma : le vent chante doucement dans les fenêtres.
Jules (chat) : je commence un brin de toilette.
Camille : l’horloge sonne bruyamment.
Emma (chat) : je regarde vers la cuisine.
Jules : heu… le mur est un peu griffé.
Camille (chat) : je regarde le mur avec fierté !
Emma : il y a une lumière qui bouge doucement sur le mur.
Jules (chat) : intéressant, je la suis du regard.
Camille : la lumière se dandine en même temps que bouge une fenêtre.
Emma (chat) : je me lève et m’étire.
Jules : la lumière est faite de deux petits points qui se séparent et se rapprochent.
Camille (chat) : je vais me poser devant les lumières.
Emma : ok ok, on a fait plus de deux tours, on est prêt ?

Faites passerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *